INFOS COVID-19

VOS EQUIPES GO INTERIM A VOTRE ECOUTE ET DISPOSITION POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS CETTE PERIODE PARTICULIERE.

Dans ce contexte inédit, vos équipe GO s’adaptent afin de continuer à vous accompagner au plus près de vos besoins, tout en adoptant les mesures de protection indispensables, pour vous comme pour ses collaborateurs.

Retrouvez, ci-dessous, les principales questions posées:

Tout d’abord,  rappel des gestes de prévention

Covid-19 Coronavirus

FAQ

1. Je dois me déplacer pendant le confinement pour me rendre sur mon lieu de travail ?

Pour lutter contre la propagation du virus Covid19, un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimums. 

Les déplacements sont limités et autorisés selon certaines conditions.

NOUVEAU : Pour votre attestation, plus besoin d’imprimer!

A partir de ce lundi, le gouvernement met à disposition une attestation numérique dans le cadre des mesures de confinement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Disponible au format PDF sur les sites du gouvernement et du ministère de l’Intérieur, vous pouvez la télécharger et la remplir sur votre smartphone, afin de vous déplacer dans les règles.

Lien direct : https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/

Concrètement, vous devez remplir vos informations personnelles comme sur les attestations papier, à savoir votre nom, prénom, adresse, date de naissance. Autre précision : il est possible de sélectionner plusieurs motifs de sorties (pour faire vos courses et porter assistance à une personne, par exemple), ceci afin de regrouper en une fois vos déplacements. Comme sur l’attestation papier, il est impératif de renseigner à l’avance l’heure de sortie.

Une fois le formulaire rempli, un fichier PDF va se générer sur votre smartphone. Vous pourrez soit garder la page ouverte, soit enregistrer directement le fichier sur votre téléphone pour le présenter lors du contrôle. Nouveauté : le PDF contient un QR code, ce format qui permet de transmettre des données avec une simple image. Les forces de l’ordre pourront directement scanner ce QR code, avec leur smartphone, pour voir toutes les informations que vous aurez renseigné.

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende de 135 euros.

2. J’ai été en contact avec une personne qui a une suspicion de Covid19

  • Prévenez votre agence de votre situation.
  • Surveillez votre température 2 fois par jour.
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires).
  • Si ceux-ci apparaissent, voir Question suivante.
  • Respectez les mesures habituelles d’hygiène, notamment lavez-vous fréquemment les mains avec du savon ou désinfectez les avec une solution hydro alcoolique.
  • Evitez les contacts proches (réunions, etc.).
  • Evitez tout contact avec les personnes.

3. Je présente des symptômes de contamination

En l’état actuel des connaissances, les symptômes principaux de l’infection respiratoire provoquée par le coronavirus COVID-19 sont : la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement.

En cas d’apparition de symptômes, restez à votre domicile et prenez contact avec votre médecin.

Si vous n’arrivez pas à le joindre, un service de téléconsultation est à votre disposition 24H/24, 7J/7, en créant gratuitement votre compte sur le site www.medaviz.com, puis en appelant le 09.77.55.79.80 (appel non surtaxé).

Plus d’informations sur https://www.sante-securite-interim.fr/la-teleconsultation-medicale-des-interimaires

En cas de symptômes graves, appelez le 15.

En cas de prescription d’un arrêt de travail, informez votre agence.

4. Mon entreprise organise des mesures de confinement avec télétravail.

Puis-je en bénéficier ?

Oui, les salariés intérimaires sont éligibles au télétravail dans les mêmes conditions que les salariés permanents de l’entreprise utilisatrice.

5. Mon entreprise ferme. Est-ce que je serai payé ?

L’entreprise utilisatrice fermant doit formuler une demande de chômage partiel pour ses propres salariés, dès lors les intérimaires pourront bénéficier de la même indemnisation.

6. Puis-je demander à mon agence du gel hydro alcoolique, gants, masques… ?

Les autorités ont réquisitionné, depuis le début de la crise, pour les structures médicales, l’ensemble des stocks de gel hydro alcoolique et aucun stock n’est disponible en agence.

Pour rappel, les masques sont réservés aux services de soins et réquisitionné par le Gouvernement.

En conséquence, nous vous rappelons la consigne d’usage de se laver très régulièrement les mains à l’eau et au savon. Et, bien sûr, n’oubliez pas de tousser ou d’éternuer dans votre coude, d’utiliser des mouchoirs à usage unique, de saluer sans serrer les mains et sans s’embrasser.

7. Mon enfant fait l’objet d’une fermeture d’école. Je n’ai pas d’autre solution de garde, que de rester à mon domicile pour le garder. Quelle démarche suivre ?

Dans le cadre des mesures visant à limiter la diffusion du coronavirus Covid-19, les autorités publiques ont décidé la fermeture jusqu’à nouvel ordre de l’ensemble des structures d’accueil de jeunes enfants et des établissements scolaires. Un télé service, « declare.ameli.fr », est mis en place par l’Assurance Maladie pour permettre aux employeurs de déclarer leurs salariés contraints de rester à domicile suite à la fermeture de l’établissement accueillant leur enfant, sans possibilité de télétravail. Cette déclaration fait office d’avis d’arrêt de travail.

Lien direct : https://declare.ameli.fr/

Ce dispositif concerne les parents d’enfants de moins de 16 ans au jour du début de l’arrêt. Les parents d’enfants en situation de handicap de moins de 18 ans pris en charge dans un établissement spécialisé sont également concernés.

Dans ce contexte, la prise en charge de l’arrêt de travail se fait exceptionnellement sans jour de carence et sans examen des conditions d’ouverture de droit.

L’arrêt peut être délivré pour une durée de 1 à 14 jours. Au-delà de cette durée, la déclaration devra être renouvelée autant que de besoin. Il est possible de fractionner l’arrêt ou de le partager entre les parents sur la durée de fermeture de l’établissement. Un seul parent à la fois peut se voir délivrer un arrêt de travail.

Vous devez contacter votre agence qui se chargera de déclarer l’arrêt de travail pour vous.

Vous devez fournir une attestation sur l’honneur par email, pour certifier que vous êtes le seul parent à demander cet arrêt de travail.

Attention ! les déclarations faites sur ce télé service ne déclenchent pas une indemnisation automatique des salariés concernés. Le paiement des indemnités journalières se fait après vérification par l’Assurance Maladie des éléments transmis parallèlement selon la procédure habituelle.

Bonne nouvelle!

Pour les arrêts de travail des salariés intérimaires exposés ou liés à la garde d’enfant(s) il y aura une prise en charge par le régime de prévoyance.

8. Suis-je considéré comme une personne à risque ?

Les personnes comme présentant un risque de développer une forme sévère de la maladie Covid-19 sont :

  • les femmes enceintes ;
  • les personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique…);
  • les personnes atteintes d’insuffisances respiratoires chroniques ;
  • les personnes atteintes de mucoviscidose ;
  • les personnes atteintes d’insuffisances cardiaques (toutes causes) ;
  • les personnes atteintes de maladies des coronaires ;
  • les personnes avec antécédents d’accident vasculaire cérébral ;
  • les personnes souffrant d’hypertension artérielle ;
  • les personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • les personnes atteintes de Diabète de type 1 insulinodépendant et de diabète de type 2 ;
  • les personnes avec une immunodépression :
  • les personnes atteintes de pathologies cancéreuses et hématologiques, ou ayant subi une transplantation d’organe et de cellules souches hématopoïétiques, 
  • les personnes atteintes de maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur, 
  • les personnes infectées par le VIH ; 
  • les personnes atteintes de maladie hépatique chronique avec cirrhose
  • les personnes présentant une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40.

Conformément aux décisions gouvernementales, ces personnes doivent impérativement rester à leur domicile et travailler en télétravail. Si aucune solution de télétravail n’est envisageable un arrêt de travail pourra être effectué. 

Elles peuvent désormais se connecter directement, sans passer par leur employeur ni par leur médecin traitant, sur le site declare.ameli.fr pour demander à être mises en arrêt de travail pour une durée initiale de 21 jours. Cet accès direct permet de ne pas mobiliser les médecins de ville pour la délivrance de ces arrêts

Cet arrêt pourra être déclaré rétroactivement à la date du vendredi 13 mars.

9. Un intérimaire peut-il exercer un droit de retrait dans le cadre du COVID 19 ?

Le droit de retrait n’a pas lieu d’être dès lors que l’entreprise prend toutes les mesures préconisées par les autorités publiques. 

Renseignez-vous auprès du responsable RH de votre entreprise utilisatrice sur les mesures mises en œuvre. Par ailleurs, les conditions d’exercice du droit de retrait ne sont pas réunies, sous réserve de l’appréciation souveraine des tribunaux, si l’employeur met en œuvre les recommandations du gouvernement, disponibles et actualisées sur la page suivante : https://www.gouvernement.fr/infocoronavirus

Si ces recommandations sont bien suivies, le risque pour les autres salariés est limité puisque, d’après les données épidémiologiques disponibles à ce jour, seul un contact rapproché et prolongé avec des personnes présentant des symptômes pourrait les contaminer. 

Attention le droit de retrait s’exerce sans garantie de rémunération.

Autre lien d’information du FASTT : https://www.fastt.org/covid-19-quelles-mesures-prendre

En attendant, soyez patients, prenez soin de vous et à bientôt,

Vos équipes GO

Nos offres par secteurs d’activité