INFOS COVID-19

Dans ce contexte inédit, vos équipe GO s’adaptent afin de continuer à vous accompagner au plus près de vos besoins, tout en adoptant les mesures de protection indispensables, pour vous comme pour ses collaborateurs.

ACTUALITE 

Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :
 
  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés;
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées et les livraisons à domicile;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Des attestations permanentes sont en ligne pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement.
 
Lien téléchargement attestations : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/ressources-a-partager

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

L’application : Tous anti-covid

Face à l’accélération de l’épidémie, nous devons mobiliser tous les outils à notre disposition. Casser les chaînes de transmission de la COVID-19 est plus que jamais indispensable.

Dans ce contexte, l’application TousAntiCovid, lancée par le Gouvernement le 22 octobre 2020, vise à faciliter l’information des personnes qui ont été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et à accélérer leur prise en charge, en addition de l’action des médecins et de l’Assurance Maladie.

L’utilisation de l’application est fondée sur le volontariat et chaque utilisateur est libre de l’activer et la désactiver au gré des situations. C’est un outil complémentaire essentiel pour lutter contre la COVID-19.

Comment ça fonctionne?

Elle utilise le signal Bluetooth d’un téléphone pour détecter un smartphone à proximité et ainsi établir de manière anonyme que plusieurs personnes se sont croisées. L’application prend en compte les contacts à moins d’un mètre pendant au moins 15 minutes. Les autres utilisateurs avec qui la personne malade est restée en contact prolongé durant sa période de contagiosité sont ainsi averties par une notification. La période de contagiosité débute à partir des 48h précédent la date de début des symptômes ou sept jours avant son test positif si la personne est asymptomatique.

Plus l’application sera utilisée, plus vite les cas contacts seront alertés, plus nous aurons collectivement un impact sur le contrôle et l’évolution de l’épidémie.

Le port du masque : 

Le port du masque devient obligatoire en entreprise le 1er septembre, sauf dans les bureaux individuels, a annoncé la ministre du Travail, Elisabeth Borne, mardi 18 août lors d’une réunion avec les partenaires sociaux, a appris franceinfo. Les salariés devront désormais porter leur masque partout où l’on est susceptible de se croiser. Cela vaut ainsi pour les open spaces, les bureaux ouverts.

Attention, le masque ne remplace pas les gestes barrières. Il ajoute une barrière physique lorsque vous êtes en contact avec d’autres personnes.

 

Comment bien porter votre masque ?


Avant de mettre ou enlever le masque, lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydro-alcoolique.

Pour le mettre :

  • tenez le masque par les lanières élastiques
  • ajustez le masque de façon à recouvrir le nez, la bouche et le menton.

Pour l’enlever :

  • décrochez les lanières élastiques pour décoller le masque de votre visage.

 

 

Il faut changer le masque :

  • quand vous avez porté le masque 4h
  • quand vous souhaitez boire ou manger
  • si le masque s’humidifie
  • si le masque est endommagé.

Evitez de le toucher et de le déplacer.

Ne mettez pas le masque dans votre poche ou votre sac après l’avoir porté. En attendant de le laver, isolez-le dans un sac en plastique.

Ne le mettez jamais en position d’attente sur le front ou sur le menton.

Attention, si vous êtes malade, ce masque n’est pas adapté. Demandez l’avis de votre médecin.

Ce masque n’est pas destiné au personnel soignant.
 

Comment entretenir votre masque ?

Lavez le masque à la machine avec de la lessive. Au moins 30 minutes à 60° minimum.

Utilisez un sèche-linge ou un sèche-cheveux pour sécher votre masque, ou encore, faites-le sécher à l’air libre sur une surface désinfectée.

Attention : Ce masque ne remplace pas les gestes barrières.

Il ajoute une barrière physique lorsque vous êtes en contact étroit avec d’autres personnes.

  • Lavez-vous très régulièrement les mains
  • Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir
  • Utilisez un mouchoir à usage unique et jetez-le
  • Saluez sans serrer la main, évitez les embrassades
  • Respectez une distance de 1 mètre

A défaut du masque, est-il utile que je me protège avec un foulard ou une écharpe quand je me protège dans la rue?

Il semble peu probable qu’ils soient efficaces pour se protéger, car les mailles des tissus utilisés laissent passer les virus. Aucune étude à ce jour n’en a démontré l’efficacité. De plus, ils exposent au risque de se toucher fréquemment le visage, et donc se contaminer à travers les mains.

Les visières peuvent-elles remplacer les masques grand public?

Les visières sont un moyen supplémentaire de protection face aux virus transmis par les gouttelettes. Néanmoins, elles n’ont pas pour vocation de remplacer les masques pour le grand public. Les visières sont essentiellement utilisées en milieu hospitalier, où les soignants côtoient de nombreux malades. Le gouvernement, en lien avec les producteurs nationaux, travaille à la fabrication massive de masques grand public lavables, répondant à des normes strictes afin de pouvoir équiper toute la population.

De plus, pour rappel, le port de masque (et de visière) ne dispense pas d’une application rigoureuse des gestes barrières, de l’hygiène des mains et du respect de la distanciation sociale.

On reste vigilants!

Prenez soin de vous.