Déconfinement : qu’est-ce qui est interdit/autorisé à partir de ce 11 mai ?

Le gouvernement a confirmé le début du déconfinement en France pour ce lundi 11 mai. Une décision qui entraîne une modification des règles dans la vie quotidienne. Point sur ce qui est autorisé/interdit.

Ai-je le droit de me déplacer comme je veux ?

Non. Des limitations persistent dans le recours aux transports. Réduite pendant le confinement, l’offre de transports en commun va peu à peu s’étoffer un peu partout. Durant les heures de pointe, le gouvernement précise que leur utilisation sera réservée aux trajets domicile-travail, aux déplacements vers les établissements scolaires et pour des rendez-vous médicaux. En Ile-de-France, une attestation de l’employeur sera obligatoire entre 6h30 et 9h30, et le soir entre 16h et 19h.

Les déplacements inter-régionaux doivent être justifiés par un motif impérieux de déplacement, familial ou professionnel. Idem pour tout trajet par avion.

Dans le bus, le métro, le tramway ou en avion, le port du masque sera partout obligatoire.

Il vous sera par ailleurs possible de prendre un taxi ou un VTC, avec limitation du nombre de passagers et port du masque lorsqu’il n’y a pas de protection entre ces passagers et le chauffeur.

Ai-je le droit d’aller où je veux, quand je veux ?

Presque. Les conditions de déplacement s’assouplissent mais tout n’est pas permis. Vous êtes autorisé à vous déplacer sans autorisation de sortie dans une limite de 100 km autour de votre domicile à vol d’oiseau. Passée cette limite et seulement si vous changez de département, vous devez présenter une attestation justifiant une nécessité impérieuse de déplacement (familiale ou professionnelle )en cas de contrôle. Les couvre-feux locaux en vigueur durant le confinement devraient être levés.

Lien attestation +100kms bientôt disponible : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Ai-je le droit d’organiser une fête ou un dîner ?

Oui et non. Du côté des cérémonies, les mariages et cérémonies diverses restent interdites, exceptées les cérémonies funéraires mais à la condition qu’elles ne rassemblement pas plus de vingt personnes.

D’une manière générale, les rassemblements de dix personnes maximum sont autorisés. Un dîner entre amis ou en famille peut donc s’organiser, même si les autorités continuent à appeler au respect des gestes barrière et conseillent le maintien d’une distanciation sociale dans les départements « rouges ».

Ai-je le droit de pratiquer à nouveau mon sport ?

Oui et non. L’accès aux gymnases, piscines, et « lieux fermés » comme les salles reste interdit pour tous les sports individuels. Pas question non plus de pratiquer un sport collectif et de contact.

La pratique du sport individuel, jusqu’alors restreinte à 1h maximum par jour autour d’un kilomètre autour du domicile, est plus permissive. La seule règle est désormais de respecter la distanciation sociale.

Les centres nautiques, eux, restent fermés sur le papier, mais les maires pourront demander leur ouverture. Les préfets trancheront.

Ai-je le droit d’aller faire du shopping ?

Sur le papier, oui. L’ensemble des commerces est autorisé à rouvrir ce 11 mai, et la notion d’achat de première nécessité disparaît. Vous pouvez donc aller acheter des vêtements, un livre, vous faire couper les cheveux ou aller chez l’esthéticienne si vous le souhaitez. Là aussi, les autorités continuent à appeler au respect des gestes barrière et conseillent le maintien d’une distanciation sociale dans les départements « rouges ».

Puis-je aller me faire un cinéma avant d’aller au restaurant ?

Non. Tout les lieux dits « de vie sociale » sont fermés, donc ce n’est pas la peine d’essayer. Les cafés, bars, restaurants, cinémas, salles de spectacle et grands musées sont concernés. Les petits musées et les médiathèques/bibliothèques sont en revanche autorisés à rouvrir.

Ensemble des mesures sur la vie quotidienne :

Lien : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/strategie-de-deconfinement