Reconversion : tester son nouveau métier, une étape indispensable

Quand l’envie de reconversion est là, difficile de penser à autre chose. L’idée fait tranquillement son chemin jusqu’au jour où vous vous décidez à franchir le pas !

Avantages, inconvénients… vous avez tout évalué et vous pensez prendre la bonne décision. Toutefois, il manque une corde à votre arc et pas des moindres : vous ne connaissez pas vraiment le métier que vous souhaitez exercer. Si vous passez à côté de cette étape, vous risquez gros…

Beaucoup sont tentés par la reconversion : pour plus de 80 % des Français, 2018 est d’ailleurs l’année de la remise en question professionnelle selon un sondage RegionsJob. Ouvrir une chambre d’hôtes ; lancer son food truck ; ouvrir un restaurant ; devenir menuisier, charpentier ou boucher…

Elle peut résulter :
– d’un choix personnel pour diverses raisons (mon métier actuel ne correspond plus à mes aspirations par exemple) ;
– de difficultés à trouver un emploi dans son métier actuel, pour des raisons économiques, le manque de débouchés dans son bassin d’emploi ;
– d’une inaptitude à un poste de travail liée aux conséquences d’un problème de santé, à des évolutions technologiques…

 

La période de mise en situation en milieu professionnel, une bonne solution.

Il existe aujourd’hui de nombreux moyens pour passer quelques jours dans un cadre professionnel spécifique : Compte Personnel de formation, Pôle Emploi et sa PMSMP, « Période de mise en situation en milieu professionnel »… « Ces périodes permettent aux personnes en recherche d’emploi ou de réorientation de se confronter à des situations réelles pour découvrir un métier ou un secteur d’activité, confirmer un projet professionnel ou initier une démarche de recrutement » explique Pôle Emploi. Une PMSMP dure un mois et peut exceptionnellement être renouvelée une fois. Elle doit avoir pour objectif la découverte d’un métier ; la confirmation d’un projet professionnel ou l’initiation d’une démarche de recrutement.
Elle est accessible aux personnes bénéficiant d’un accompagnement social ou professionnel personnalisé, sans activité et en insertion (demandeurs d’emploi inscrits ou non à Pôle Emploi, bénéficiaires du RSA, etc.) et aux personnes en activité engagées dans une démarche de réorientation professionnelle.

Tester un métier avec un organisme privé, c’est possible.

On trouve également des organismes payants spécialisés dans la découverte de métiers : testerunmetier.com, viemonjob.com, jobsenboite.com, Startisanat, Savoir-Faire et Découverte, ou encore Kokoroe et Les Talents d’Alphonse qui permettent de tester certaines activités…

Ainsi, selon son temps disponible et ses moyens, il est possible et même recommandé de tester un métier avant de se lancer et de changer radicalement d’orientation professionnelle. Car changer de métier implique de nombreux changements à tous les niveaux : organisation familiale, logistique, finances…

Alors, n’hésitez pas, si votre profession ne vous convient plus, que vous souhaitez vous reconvertir et apprendre un nouveau métier : consultez nos offres d’emploi, les secteurs où nous avons besoin de vous et lancez-vous !